Sauvons le pays !
Articles récents
Catégories

décisions


Scandale, de vraies décisions qui n’avaient jamais été prises; autre scandale, un accompagnement populaire nécessaire mais jamais recherché

Ce candidat, fort d’une expérience et d’une réflexion longuement élaborées, exposerait pendant toute la campagne, à l’intention des personnes précaires, les nombreuses et vraies décisions à prendre par les gouvernants (expérience française, par congé sabbatique « à côté de l’Europe », de fin des dépassements budgétaires, de patriotisme de l’impôt…) et aussi les modalités de l’accompagnement de ceux-ci par les personnes précaires elles-mêmes.

Un combat sans complaisance donc sans médaille de pacotille

Il stopperait pour un long moment tous les populistes en ayant permis aux personnes précaires de voir le vide de ceux-ci. Il sacrifierait peut-être son avenir politique mais seulement pour un temps, celui qu’il nous faut pour admettre la valeur des grands Combattants!

Une préparation avec Bon Sens, Profondeur et Courage

Il faudrait absolument un candidat complet : cohérent, battant et républicain.

Ainsi fut de Gaulle face aux politiciens incompétents, lâches, fanatiques…

Cependant n’ayant pas, pour résister aux intimidations (pensons à Coluche) l’auréole dont de Gaulle bénéficia de par son engagement immédiat contre l’Allemagne d’Hitler, la force de ce candidat spécial pourrait en réalité se démultiplier grâce à un groupe de 3 ou 4 candidat(e)s, semblables après s’être longuement confrontés (cf Union de la Gauche de 1981) et se présentant tous à l’élection pour pilonner de leurs convictions en matière de vraie décision les médias à tour de rôle, au premier tour et, pourquoi pas, au second tour pour l’un d’entre eux.

Amalric Eulsaur 03/10/19


Pourquoi cette crise ?

La Crise grandit parce que, depuis le début des années 70, la Domination du Profit présentée fallacieusement comme Lutte contre le chômage, l’Absence de Pause des emprunts d’Etat ainsi que de leurs remboursements et l’abandon des concours à de nombreux Pays ne font pas l’objet de contre-propositions inédites et incontestables.

Essayons d’imaginer comment de Gaulle, qui en avait fait sa spécialité (1940 mais aussi OTAN, Décolonisation…), aurait traité le problème.

Continuer la lecture


Le poids du passé

Mon intérêt pour mon métier et ma famille m’ont empêché d’approfondir la crise perçue dès 1992 en Italie et de chercher une association, un mouvement –y en avait-il seulement?- au sein duquel réfléchir.

En 2006, j’ai eu la disponibilité de réfléchir dans la solitude (j’ai publié un livre dont les références sont dans ce blog 1 ) : celle-ci s’accommodait de mon médiocre dynamisme et du toujours grand silence sur la Crise, le vélo étant même recommandé le 4 novembre 2007 par le Ministère de l’Economie comme solution à l’essence trop chère.

Aujourd’hui que des mouvements citoyens agissent, créent des événements, j’ai pris dix ans de plus : pour cette raison et non par certitude de posséder « la vérité », je voudrais leur communiquer ma façon de voir, plus que les accompagner dans trop de réunions qui ne sont « plus de mon âge ».

Continuer la lecture


Le très ancien jeu du Pouvoir avec le Feu

De nombreuses interpellations des Elus contre leur Diktat éclairé ont toujours été lancées par les Citoyens qui avaient encore un peu d’Espoir dans l’Homme et voulaient posséder la connaissance pour faire preuve de confiance et coopérer. Chaque interpellation était vite ignorée et cachée par les « milieux autorisés ».

Quand la gouvernance était ainsi au Diktat éclairé, la violence finissait par se manifester : actuellement des Citoyens bravent les « représentants de l’Ordre » dans nos rues.

Cet article redonne la parole à l’Espoir.

Continuer la lecture