Sauvons le pays !
Catégories

Le très ancien jeu du Pouvoir avec le Feu

De nombreuses interpellations des Elus contre leur Diktat éclairé ont toujours été lancées par les Citoyens qui avaient encore un peu d’Espoir dans l’Homme et voulaient posséder la connaissance pour faire preuve de confiance et coopérer. Chaque interpellation était vite ignorée et cachée par les « milieux autorisés ».

Quand la gouvernance était ainsi au Diktat éclairé, la violence finissait par se manifester : actuellement des Citoyens bravent les « représentants de l’Ordre » dans nos rues.

Cet article redonne la parole à l’Espoir.

Au moins quatre décisions pour sauver la Société : une parole donnée sur une mesure, un référendum pour parole donnée non tenue, la comptabilisation du vote blanc et les Débats Publics réguliers

Pour que le Pays se rétablisse, il suffira qu’avant les élections de 2017 la Constitution soit complétée et prévoie les décisions suivantes :

- chaque candidat à l’élection à la présidence de la république s’engage, lors de son acte de candidature, à respecter sa parole donnée d’appliquer, au bout d’un temps qu’il spécifie, sa mesure déclarée prioritaire,

- un référendum pourra être obtenu par quiconque en aura fait une demande soutenue par un nombre minimal de signataires, pour statuer sur le retour aux urnes lorsque le nouveau chef d’Etat n’aura pas voulu et/ou pu respecter sa parole donnée,

-le vote blanc sera comptabilisé à chaque élection et conduira, s’il est le plus important vote, à l’invalidation de l’élection,

- à la place des Communications coûteuses et Unilatérales du Gouvernement, des Débats Publics seront organisés sur des questions posées tant à l’initiative des citoyens que du Gouvernement.

Les effets bénéfiques

Ces décisions bonifieront les deux seuls pilotes fondamentaux de la Société : Citoyens et Politiciens.

En effet, la décision « Engagement du candidat-Chef d’Etat » sur le respect d’une mesure et la décision « Référendum sur la question du retour aux urnes » en cas de son non-respect auront un effet de responsabilisation des candidats à la magistrature suprême.

La décision « Vote Blanc » aura le même effet de responsabilisation (et donc de revalorisation auprès des Citoyens) des nouveaux Politiciens, désignés après une ou plusieurs élections invalidées.

Et, dans la société civile, la décision « Débat » rendra les Citoyens (et même les Politiciens) plus capables de définir ce qui peut être mené durablement  parce que dotés à tout moment d’une meilleure connaissance des « possibilités ».

Conclusion : adieu au diktat, bienvenue au respect mutuel, à la confiance pour une paix et un développement durables

Lorsque ces décisions seront prises, peut-être sur l’insistance répétée de la future grande Association Citoyenne, les accusations portées, d’une part sur des citoyens, par les Conservateurs, de ruiner le pays et, d’autre part sur des politiciens, par l’opinion publique, d’être des corrompus, disparaîtront.

La Confiance établie entre Citoyens et Elus par leur fréquentation transparente, leur connaissance, leur Réflexion sans cesse en éveil conféreront durablement la Paix et le Développement à notre Pays.

 

Amalric Eulsaur

Laisser un commentaire