Sauvons le pays !
Articles récents
Catégories

Maturité


La France ne change rien ?

Les Citoyens élisent le Pouvoir pour une Mission : qu’il organise au mieux leur Vie.

Une telle Civilisation Meurt quand le Pouvoir Elu par les Citoyens, parmi un collège déjà assez différent d’eux, ne s’en est pas assez rapproché pour les comprendre et a préféré faire pour lui la prospérité Les Ressources Financières nécessaires pour Empêcher l’Opinion Publique d’observer les dérives apportées à la Mission étaient devenues insuffisantes.

Mais, depuis 50 ans, par de puissants Crédits, les Banques apportent les ressources qui permettent aux Pouvoirs de Prospérer encore par la Dette tandis que les Citoyens vivent sans espoir.

Cette inégalité de destins débouchera vers une Explosion incontrôlée.

 

Pour l’éviter, il nous faut un Président qui ait le sens de l’Etat et non le « sens des Affaires » pour mettre fin à l’accroissement de la Dette et faire contribuer tous les français -puisqu’aucun ne fait baisser le Chômage- au redressement du Pays.

Ce que j’ai cru comprendre

Depuis 20 ans j’ai interrogé par écrit des milieux bien informés qui ne m’ont jamais répondu : pauvres gens, il faudrait leur financer des « attachés » pour le faire !

 

J’ai donc réfléchi à partir des informations écrites peu ou jamais démenties.

 

J’en suis arrivé à plusieurs idées fortes empruntées au général de Gaulle, à Stéphane Hessel (« Indignez-vous »)…

En résumé :

Un Pouvoir n’est bon que s’il a en face de Lui un contre-pouvoir. Une Société peut se dérégler à tout moment et doit pouvoir être corrigée à temps.

Il est bien connu que des organes doivent appartenir à l’Etat pour lui permettre d’assumer ses responsabilités.

La complexité de l’exercice du Pouvoir voudrait que des Hommes et des Femmes y aient été préparés dès leur plus jeune âge. Certains avaient environ trente de maturité de plus que leurs imitateurs. Une variante est la Personne que des circonstances violentes feront se révéler.

Avoir des préférences

Il faut enfin admettre que nous n’avons pas actuellement le Profil désiré.

J’ai donc essayé de les classer avec lucidité. Ceci reste raisonnable si on rétablit les contre-pouvoirs.

Longue expérience, Originalité et Constance des idées, Maturité, Espérance de « règne » limitée par l’âge, Simplicité : Jean-Luc Mélenchon, mon préféré.

Humanité, Constance des idées : Jean Lasalle.

Une estime, d’ailleurs reconnue par les Citoyens, pour des personnes dont le train de vie n’est pas uniquement dû à un poste politique N Arthaud, Ph Poutou, N Dupont-Aignan et qui ont assez d’épaisseur politique pour ne pas se draper dans les habits de Ch. de Gaulle.