Sauvons le pays !
Articles récents
Catégories

Archives mensuelles : février 2016

Faire connaître publiquement vos inquiétudes et vos idées sur la Crise

Tandis que l’article 43 traitait des tentatives effectuées auprès de cibles particulières, celui-ci traite d’une diffusion à grand public pour augmenter le volume des réflexions.

Continuer la lecture

Comment faire ?

Des citoyens perçoivent des inquiétudes à propos de cette Crise mais ont le plus grand mal à prendre contact avec d’autres pour les partager.
Ils pensent que ce mutisme, auquel contribue la classe politique par son total manque d’explications sur sa conduite du pays, ne permet pas de se rendre compte du nombre croissant d’inquiétudes et du risque grandissant d’explosion sociale.
M’indignant moi-même contre ces difficultés, je vais, ici, m’adresser à ces citoyens pour témoigner d’une part que le contact se trouve tous les jours et d’autre part que les citoyens conscients se multiplient et peuvent, par leur persévérance, débloquer la situation. Cet article et le suivant pourraient être complétés s’ils suscitaient d’autres témoignages.

Continuer la lecture

Sur la Crise les avis sont partagés

Les optimistes disent qu’elle finira par s’estomper : depuis quelques temps les alchimistes de l’économie clament moins les mauvaises notes de santé financière de certains pays. Il faudrait se réjouir de ce flou ! Ce groupe comprend le monde financier-industriel et une partie des citoyens ainsi que l’ensemble de la classe politique qui, depuis des décennies, essaie de réaliser ce qui semble possible et ne cherche pas ce qui serait souhaitable pour entreprendre de le rendre possible.

Les pessimistes soulignent que les conflits armés et les attentats sur les populations civiles n’ont jamais été aussi nombreux. Il faudrait supporter cette psychose ! Ce groupe comprend l’autre partie des citoyens.

On ne pourra pourtant pas conclure qu’il n’y a rien à faire tant qu’on n’aura pas étudié les conséquences d’un effondrement total de type « château de cartes » qui résulterait d’une perte générale de confiance des pays les uns envers les autres.
C’est donc ce qui va être très rapidement esquissé dans les lignes ci-après.

Continuer la lecture