Sauvons le pays !
Catégories

Divers


Depuis l’autorisation de voter des budgets en dépassement -allant contre la gestion de bon père de famille » les dettes croissent et génèrent même des désordres: on creuse un trou dans un secteur pour en combler un dans un autre comme se moquait la presse du Passé à propose du Sapeur Camenber.

J’ai dit « se moquait la presse du Passé » et je trouve stupéfiant que la grande presse de notre Vème république soit si discrète: pour vous en convaincre faites une recherche sur Internet avec les mots inscrits dans le titre du présent article.

Et bien entendu, même pour réparer les énormes dépenses du Covid19, les Pays vont faire des Dettes: nos gouvernants sont dans l’Absurde et le continuent.

Amalric Eulsaur


Pour calculer le montant d’une pension en monnaie réelle voyez ce que le journal Libération note :

« …le futur indicateur devant servir à revaloriser le point : un obscur «revenu d’activité moyen» qui, de l’aveu même de la majorité… n’existe pas aujourd’hui. »

[https://www.liberation.fr/politiques/2020/02/29/493-le-gouvernement-s-evite-de-causer-points-et-age-pivot_1780137]

 

Ainsi le 49.3 a permis de ne pas en débattre.

 

Heureusement M Fillon s’était exprimé en 2016 :

 

Les français peuvent-ils accepter que leurs pensions soient décidées dans le flou ?

21/03/2020 Amalric Eulsaur


Ce n’est pas le sentiment de maîtriser les événements actuels –la difficulté à les décrire a donné ces  lignes assez imprécises, ce que je regrette profondément-  mais le sentiment  de ne plus distinguer personne, parmi les acteurs actuels, capable de les maîtriser. J’ai mis l’accent sur des événements premiers puis parfois seconds mais j’en ai certainement oublié.

Continuer la lecture


Parce que je n’entends pas parler de ces sujets je vais les aborder prochainement au niveau des grandes lignes. Mon rêve était de les aborder par !e biais des pétitions mais il me semble urgent  d’empêcher l’omerta de se prolonger. Je n’hésite pas dans ce sens à vous livrer déjà les principaux chapitres

Première partie : Mystère absolu sur les Dettes Mondiales