Sauvons le pays !
Articles récents
Catégories

confiance


INTERVIEW La Convention citoyenne pour le climat remettra ce dimanche, à l’exécutif, son rapport pour réduire de 40 % nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Laurence Tubiana, coprésidente du comité de gouvernance, revient sur cette expérience de démocratie inédite

« Il serait en effet intéressant qu’il y ait d’autres conventions citoyennes à suivre. Pas seulement sur le climat, mais sur tous les sujets qui demandent de profondes transformations dans nos sociétés. Ces conventions citoyennes sont une condition pour sortir du schéma classique de la démocratie représentative, qui génère beaucoup de défiance aujourd’hui. On dit souvent que les citoyens n’ont plus confiance dans les institutions. Pour la restaurer, il faut aussi que les responsables politiques aient confiance dans les citoyens, leur accordent du crédit, les implique dans les prises de décisions. La convention citoyenne est un outil qui le permet. S’ils se sentent écoutés, si on cesse de les infantiliser, peut-être que les citoyens ne considéreront plus les politiques comme des incapables. »

 https://www.20minutes.fr/planete/2800927-20200616-publier-convention-citoyenne-climat-espere-reponse-executif-hauteur-travail-150-citoyens-dit-laurence-tubiana

Mon commentaire : il faut espérer en cette évolution

car il y a quelques mois encore le 1er Ministre parlant d’un referendum sur les problèmes sociaux invoquait des sensations hostiles « me hérisse » (Edouard Philippe réunion publique à Sartrouville 25 janv. 2019).

La pétition sur la reconstitution des Réserves Masques et autres Matériels que je vous invite à signer
http://chng.it/KvxQbZgC8H va également dans le sens de cette évolution.

Amalric Eulsaur 23/06/20


Jeune, j’avais cru que la France pouvait faire confiance en sa sphère politique et qu’elle n’avait pas besoin du contrôle des citoyens pendant chaque mandat politique.

Mais depuis les années 2000 je pense que le Contrôle s’imposerait et que la pratique de la fraternité est rare chez les politiques.

Ce cheminement figure dans mon ouvrage « Citoyens, créons une association pour sauver le pays » (voir blog).

Même si mon idée avait été de commencer à contacter des Humanistes qui ont confiance dans la Fraternité afin de leur demander d’appliquer progressivement celle-ci à la vie quotidienne des personnes précaires, je ne l’avais pas encore fait, dépourvu de moyens et persuadé d’avoir encore le temps de procéder méthodiquement.

Eulsaur 25/07/19


Le très ancien jeu du Pouvoir avec le Feu

De nombreuses interpellations des Elus contre leur Diktat éclairé ont toujours été lancées par les Citoyens qui avaient encore un peu d’Espoir dans l’Homme et voulaient posséder la connaissance pour faire preuve de confiance et coopérer. Chaque interpellation était vite ignorée et cachée par les « milieux autorisés ».

Quand la gouvernance était ainsi au Diktat éclairé, la violence finissait par se manifester : actuellement des Citoyens bravent les « représentants de l’Ordre » dans nos rues.

Cet article redonne la parole à l’Espoir.

Continuer la lecture