Sauvons le pays !
Articles récents
Catégories

Le 26/11/23 le texte ci-dessus a été adressé par courriel (aux obsolescences près) à l’ensemble du Parlement.

Madame, Monsieur,

Il faut s’opposer à l’art 4 du projet de « Loi contre les dérives sectaires » car il trahit une grande inquiétude du Chef d’Etat au point de préfigurer d’autres projets d’auto protection.

Croyez que les Français, beaucoup mieux organisés qu’autrefois, sauraient ce qu’il faut faire, aux prochaines élections, des candidats issus du Parlement qui aurait voté pour cette loi.

Prenez donc l’habitude de les arrêter à chaque naissance. Vous y serez encouragés si vous vous mettez à sillonner la France à la rencontre de ses habitants comme je vous l’avais demandé après la folle séquence du vote de la loi de programmation des finances publiques pour les années 2024-27.

Nous avons beaucoup appris sur la fragilité des connaissances médicales lorsqu’elles s’éloignent, comme au Moyen-Age, des constructions naturelles et sur celle des connaissances physiques lorsqu’elles sont développées sans « la conscience » comme ce fut le cas pour Einstein effrayé plus tard des conséquences désastreuses et durables de ses découvertes.

Il est évident que c’est cette fragilité qui conduit à rester circonspect sur « l’état actuel des connaissances » mentionné d’ailleurs dans le projet et à ne pas qualifier cette attitude de dérive sectaire.

Faites part au gouvernement de cette argumentation mais sachez qu’elle sera rejetée tant l’habitude est prise par le gouvernement avec le 49-3 de rejeter brutalement tout raisonnement.

Faites plutôt savoir aux gouvernants que ce projet de Loi portera atteinte à leur Conscience profonde, dans la mesure où cette loi fait penser cruellement au « Discours sur la Servitude Volontaire » et aussi au traitement des Juifs après qu’ils ont, accepté en 1941de porter, sans aucune raison, l’Etoile Jaune.

En Conclusion, la condamnation de la liberté de conscience par ce projet n’a pas d’explication, pas d’excuse : aucun pays d’occupation de la France ne l’exige actuellement.

La Paix Civile en France est entre vos mains.

NB : Révolté par les Accords de Munich mon Père a fait Saint-Cyr pour pouvoir se battre pendant toute la Guerre pour son Pays. Il m’inspire encore.

Laisser un commentaire